Le Bouddhisme, l’Hindouisme

 

 

L’Hindouisme est souvent appelé « la plus vieille religion du monde ».
Il est bien sûr apparu en Inde, et ses premiers textes, les védas, ont été écrits, estime-t-on, entre 1500 et 800 ans avant Jésus-Christ. Le Bouddhisme est lui aussi né en Inde, au cinquième siècle avant Jésus-Christ. Il est inspiré de l’Hindouisme, et ces deux « courants spirituels » ont en commun de nombreuses idées et symboles (réincarnation, symbole de la roue de la loi, etc…).
Le bouddhisme se base sur trois socles ou « piliers » appelés le plus souvent les trois joyaux qui sont : Le Bouddha (celui qui atteint l’illumination parfaite, le Nirvana, le Dharma (l’enseignement du Bouddha) et la Sangha (l’ensemble de la communauté des adeptes).  
Le Nirvana –un état de plénitude ultime et sans fin- représente le chemin vers la délivrance finale. Il met fin au cycle des réincarnations, de la souffrance et des désirs. Dans le Bouddhisme, il s’agit d’arrêter de créer du Karma, même s’il est positif, et d’atteindre le Nirvana par la sagesse et la méditation.
Dans l’Hindouisme, il s’agit d’y accéder par la méditation et l’ascèse, la droiture morale et la dévotion.
Le Karma correspond aux sentiments et aux actes en lien à l’attachement à l’existence, tandis que le Dharma représente la doctrine ou la loi.
Puisque chacun sera jugé en fonction de ses actes, la vie présente est chargée de conséquences pour le futur. Dans l’Hindouisme, l’Homme possède une âme qui passe d’un corps à l’autre, au fil des réincarnations alors que dans le Bouddhisme, ce n’est "ni le même, ni un autre" qui renaît. Le « moi », qui n’a pas d’existence propre, ne se réincarne pas dans son intégralité, avec sa personnalité et son vécu.  

Boudha

 

Durant sept semaines, Siddharta (Bouddha) resta en contemplation et demeura en silence -il découvrit que la nature de tous les phénomènes est vacuité-. A la demande d'Indra et de Brahma, il prononça son premier discours.


Bouddha représente le prophète, la sagesse, la perfection, la compassion absolue…

Né Homme, Siddharta devient le Bouddha à force de sagesse et d’entraînement pour renoncer aux attachements, aux poisons mentaux, et aux illusions.



En savoir plus